Nous contacter Nos partenaires Espace pro Ma garantie

Comment bien choisir sa fenêtre ? (1/3) : l’isolation thermique

Bien choisir une fenêtre demande réflexion. Selon le style et le confort que vous en attendez, plusieurs critères sont à prendre en considération afin d’être certain de choisir celle qui correspond le mieux à votre habitat :

  • Le degré d’isolation thermique
  • Le niveau d’isolation phonique
  • L’esthétique

Pour vous aider à choisir vos fenêtres sans vous tromper, retrouvez tous nos conseils dans notre saga « Comment bien choisir sa fenêtre ? » composée de trois articles. Le premier est consacré à l’isolation thermique.

 

Quand vous décidez d’acheter une fenêtre, il est primordial de commencer par analyser vos besoins en termes d’isolation thermique. Les connaître vous permettra de vous orienter vers des menuiseries plus ou moins performantes.

Étudiez les conditions climatiques de votre zone géographique

En premier lieu, il est important de choisir une fenêtre adaptée aux conditions climatiques de votre lieu d’habitation et notamment son exposition à l’air, à l’eau et au vent. Vous devez alors déterminer :

 

Comment bien choisir sa fenêtre ? (1/3) : l’isolation thermique

  • Votre zone d’habitation

En France, il existe trois zones en fonction de la force des vents (voir carte).

 

  • La situation de votre habitation

Selon qu’elle se situe en ville, en rase campagne, en bord de mer, en zone industrielle…, votre habitation ne subit pas la même exposition aux conditions climatiques.

 

  • L’altitude de la menuiserie

La position de votre fenêtre / porte-fenêtre par rapport au sol influencera votre choix. Il existe cinq fourchettes de hauteur : de 0 à 6 m, 6 à 18 m, 28 à 50 m et 50 à 100 mètres du sol.

 

  • La résistance idéale de vos menuiseries

Basez-vous sur le classement AEV qui mesure la résistance de vos fenêtres à l’air (de A*1 à A*4), à l’eau (de E*1 à E*9) et au vent (de V*1 à V*4). Le chiffre le plus élevé traduit le meilleur niveau d’étanchéité. Par exemple, une menuiserie A*4 est 3 fois plus étanche à l’air qu’une menuiserie A*3.

Pensez aussi économies d’énergie

Été comme hiver, chauffage et climatisation se relaient au service de votre bien-être mais pas de votre porte-monnaie. Afin de réduire vos factures tout en préservant votre confort, vous devez améliorer l’isolation globale de votre habitation. Il est alors impératif d’optimiser l’isolation thermique de vos menuiseries.

Pour cela, familiarisez-vous avec les deux critères suivants :

  • Le coefficient Uw, indicateur de déperdition thermique. Privilégiez une fenêtre avec un coefficient Uw faible pour une meilleure isolation thermique.
  • Le coefficient Sw qui traduit la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur solaire extérieure. Les rayons du soleil réchauffent et illuminent votre intérieur gratuitement, il ne faudrait pas s’en priver !

Petit plus écologique : sachez qu’un habitat bien isolé réduit vos émissions de CO2.

 

Une fois l’isolation thermique optimisée, pensez à l’isolation phonique et à l’esthétique de vos fenêtres.

 

0 Partages
Retour
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×